Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2018

00:00 Publié dans Art, Musiques | Lien permanent | Commentaires (0)

30/06/2017

Jésus

jesue.jpg

Après "Les Dix commandements" et "Adam et Eve",

voici le troisième volet de la triologie de Pascal Obispo:

"Jésus de Nazareth à Jérusalem"

Une belle fresque musicale,

un CD qui va devenir spectacle à la rentrée

puis une tournée en 2018

avec une mise en scène de Christophe Barratier,

l'auteur du film "Les Choristes".

A suivre donc,

en attendant nous avons le disque

pour passer un bel été

et nous imprégner des belles chansons qu'il contient.

Merci à Pascal Obispo.

25/02/2016

Si...

fils prodigue.jpg



Si ton existence est appesantie
par le mal que tu as fait,
par le mal qu'on t'a fait aussi,
et encore par le mal qui te dévore...

Si tu as mal à l'âme,
et au cœur et au corps aussi...

Si ta nuit est sans étoiles
et ton jour sans soleil...

Si tu ne vois plus
le bout de ton chemin,
si tu ne sais plus
la route à suivre...

Ne reste pas là sans bouger.
Tourne ton regard vers Jésus
qui déjà te fait signe.
Tends-lui la main,
il te présente déjà la sienne...

Tu verras,
tes forces reviendront,
tes yeux pétilleront de lumière,
ta vie reprendra tout son sens.
Et l'espoir refleurira
au jardin de ton cœur.


Jules Beaulac, prêtre
Prières, Editions Novalis.

02/04/2015

jeudi saint

 

arcabas.jpg

Arcabas - Le Lavement des pieds

Tu t'es abaissé, et tu nous as élevés,
tu t'es humilié, et tu nous as honorés,
tu t'es fait pauvre, et tu nous as enrichis...
tu montas sur un âne, et tu nous as pris dans ton cortège...
tu fus conduit prisonnier chez le grand prêtre, et tu nous as libérés...
tu gardas le silence, et tu nous as instruits,
tu fus souffleté comme un esclave, et tu nous as affranchis,
tu fus dépouillé de tes vêtements, et tu nous as revêtus.
Tu fus attaché à une colonne, et tu as détaché nos liens,
tu fus crucifié, et tu nous as sauvés,
tu goûtas le vinaigre, et tu nous as abreuvés de douceur,
tu fus couronné d'épines, et tu nous as faits rois,
tu mourus, et tu nous as fait vivre,
tu fus mis au tombeau, et tu nous as réveillés.
Tu ressuscitas dans la gloire, et tu nous as donné la joie...

( Liturgie maronite )

06/03/2015

Insurrection poétique

Le-Printemps-des-Poetes.jpg

"La poésie peut encore sauver le monde en transformant la conscience" Lawrence Ferlinghetti

Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d'abord, « une manière d'être, d'habiter, de s'habiter » comme le disait Georges Perros.
Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l'homme, elle oppose aux vains prestiges du paraître, de l'avoir et du pouvoir, le voeu d'une vie intense et insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. Même rebelle, son principe, disait Julien Gracq, est le « sentiment du oui ». Elle invite à prendre feu.

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes

08/01/2015

Danse