Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2017

J'y étais!

2017_08_16_alhambra_sheila.JPG

Le 16 août dernier, j'étais à Paris, salle de l'Alhambra, pour fêter en concert privé (600 personnes tout de même!) les 72 ans de Sheila.

Après le décès de son fils, début juillet, tout le monde se demandait si la chanteuse allait honorer tous ses engagements. Bien qu'elle ait un tempérament de feu comme elle le raconte dans son livre "Les bonheurs de la vie" paru l'hiver dernier, Sheila n'en demeure pas moins très affectée par le départ inattendu de Ludovic à 42 ans. Perdre un fils est toujours pour une mère une grande blessure.

Mais avec cela, Sheila a tenu être là avec son public fidèle. Elle en a besoin pour être forte et nous avons été là pour la soutenir. Certes, ce fut un anniversaire particulier. Peu de mots pour rappeler les circonstances au début du concert, mais une chanson à la fin des rappels pour dire qu'on ne sait pas toujours s'aimer et que l'on peut rater quelque chose si l'amour n'est pas le moteur de toute une vie. La chanson "Aimer avant de mourir", créée en 1975 à la naissance de Ludovic, est devenue un bel hommage à son fils disparu. C'est sur un baiser lancé vers le ciel sur les salves électriques des guitares que le concert s'est terminé nous laissant tous dans le noir et le silence. C'est à ce moment-là que toute la salle a compris. Pas de mots, pas de commentaires, que du respect! Quelque chose de fort venait d'être vécu, nous en étions les témoins privilégiés.

Moi, fan de Sheila depuis ses débuts, c'est la première fois que je la voyais sur scène. Quelle ambiance! tout le monde chante tout, des plus jeunes aux plus âgés, car Sheila sait rassembler autour d'elle plusieurs générations. J'ai pu lui remettre, par l'intermédiaire de son nouveau manager, mon livre "Le mange disque et autres souvenirs" dans lequel elle a sa place à chaque chapitre.

Avec un nouveau spectacle très rock et de nouveaux musiciens, le groupe H Taag, et  de "Bang Bang" à "Une belle journée", titre inédit, Sheila a su nous donner une belle soirée, et c'est çà dont elle a besoin pour tenir debout. Merci Sheila!

Setlist du 16 août, Paris (Alhambra)

1/ Kennedy Airport (1978)

2/ Le Tam Tam du Vent (1988)

3/ Blancs jaunes rouges noires (1971)

4/ Je suis comme toi (1984)

5/ Le film à l’envers (1984)

6/ Partir (1988)

7/ Si je chante encore (2012)

8/ Bang  Bang (1966)

9 / Medley :  Le Folklore Américain (1965) / L’heure de la sortie (1966) /  Enfin réunis (1965) /  Prends la vie comme elle vient (1966) / Oncle Jo (1969)

10 / Pop Art (1999)

11/ Emmenez moi (1984)

12/ Belle journée (2017)

13/ Pour sauver l’amour (2012)

14/ L’écuyère (1984)

15/ Tangue au (1983)

16/ Mélancolie (1973)

17/ Spacer (1979)

18/ Les rois mages (1971)

19 / Aimer avant de mourir (1975)

30/06/2017

Jésus

jesue.jpg

Après "Les Dix commandements" et "Adam et Eve",

voici le troisième volet de la triologie de Pascal Obispo:

"Jésus de Nazareth à Jérusalem"

Une belle fresque musicale,

un CD qui va devenir spectacle à la rentrée

puis une tournée en 2018

avec une mise en scène de Christophe Barratier,

l'auteur du film "Les Choristes".

A suivre donc,

en attendant nous avons le disque

pour passer un bel été

et nous imprégner des belles chansons qu'il contient.

Merci à Pascal Obispo.

23/06/2017

J'y serai!

sheila_alhambra_anniversaire_16_aout_2017.jpg

J'y serai!

21/06/2017

Fête de la musique

Saint-Preux: Rhapsodie (extrait de Odyssée) 1985

00:00 Publié dans Musiques | Lien permanent | Commentaires (0)

18/05/2017

Dei Amoris Cantores

Dans un village reculé du Nord de la France, des chants polyphoniques acapella jaillissent d´une ancienne abbaye. Ce ne sont pas la voix des moines qui résonnent aujourd´hui, mais celles de jeunes trentenaires parisiens surnommés les Dei Amoris Cantores ou Chanteurs du Dieu d´Amour. Pendant 4 jours, Ces jeunes professionnels et amateurs vont se retirer pour enregistrer leur troisième album, un vrai défi musical.

Disques Veni enregistré en mai 2016

Le site

 

17:03 Publié dans Musiques | Lien permanent | Commentaires (1)

03/05/2017

To France

Mike Oldfield: To France (Album Discovery) 1984