Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2019

Prière pour ce dimanche

priere.jpg

En ce troisième dimanche du mois missionnaire extraordinaire, laissons-nous animer par l'Esprit afin que notre prière devienne vraiment universelle.

 

  • Béni sois-tu Seigneur pour ceux qui consacrent leur vie à la prière continue dans les monastères, n’oublie pas ceux qui t’ignorent, qui sont indifférents à ton Nom. Prions le Seigneur.
  • Béni sois-tu Seigneur pour tous les baptisés qui participent à la mission de l'Eglise, que ton Saint Esprit et ta grâce les transforment en acteurs du nouveau printemps missionnaire de ton Eglise. Prions le Seigneur.
  • Béni sois-tu Seigneur pour ceux qui consacrent leur vie aux pauvres, aux petits, aux marginaux, fais que nous n'oublions pas les étrangers, les immigrés, les réfugiés qui tous demandent de recevoir asile en nos cœurs et en nos vies. Prions le Seigneur. 
  • Béni sois-tu Seigneur pour les aidants, les soignants qui sont  au service jour et nuit des malades, des personnes âgées, fais grandir la foi en toi aux jeunes chrétiens qui se préparent aux professions médicales. Prions le Seigneur.  
  • Béni sois-tu Seigneur pour les communautés paroissiales qui se réunissent  tous les dimanches pour te louer, pour écouter ta Parole, fais le don de ta joie à chaque baptisé, encourage chacun à témoigner de ton amour miséricordieux dans son milieu de vie. Prions le Seigneur.

Seigneur, notre Père, béni sois-tu, toi qui nous invites à prier sans relâche, poursuis ton œuvre de sanctification en chacun de nous, celle que tu as commencée par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen.

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

18/10/2019

18 octobre

st-luc.2.jpg

Prière pour le Mois Missionnaire Extraordinaire Octobre 2019

Dieu notre Père,

Ton Fils Unique Jésus-Christ

Ressuscité d’entre les morts

A confié à Ses disciples Sa mission :

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples ». (Mt28,19)

Tu nous rappelles que par le baptême

Nous participons tous à la mission de l’Eglise.

Par le don de Ton Esprit-Saint, accorde-nous la grâce

D’être témoins de l’Evangile,

Courageux et ardents,

Pour que la mission confiée à l’Eglise,

Soit poursuivie en trouvant des expressions nouvelles et efficaces

Qui apportent la vie et la lumière au monde.

Aide-nous à faire en sorte que tous les peuples

Puissent rencontrer l’amour sauveur et la miséricorde

De Jésus-Christ, notre Seigneur et notre Dieu,

Qui vit et règne avec Toi, dans l’unité du Saint-Esprit,

Maintenant et pour les siècles des siècles.

Amen.

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

14/10/2019

Abbaye de Melleray

Aujourd'hui je suis à l'abbaye de Melleray.

Site officiel de l'abbaye habité par la communauté du Chemin Neuf.

abbaye.jpg

Prière de Saint François de Sales « Je crie vers Toi, ô mon Dieu » :

« Je crie vers Toi, ô mon Dieu, je prononce ton Nom très saint, mais sans pouvoir jamais te saisir ! Seigneur mon Dieu, tu es plus grand que nos paroles, plus silencieux que notre silence, plus profond que nos pensées, plus élevé que nos désirs. Donne-nous, ô Dieu souverain, si grand et si proche, un cœur vivant, des yeux nouveaux, pour te découvrir et pour t’accueillir quand tu viens à nous. Ainsi soit-il. »

Saint François de Sales (1567-1622)

 

00:01 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

04/10/2019

St François d'Assise

st françois.jpg

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

25/09/2019

Laudato si

nature.jpg

Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

 

Pape François - Laudato si.

 

09:03 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2019

J'avance comme un âne

PL-ETCHEGARAY.pngJ'avance, comme l'âne de Jérusalem dont le Messie,
un jour des Rameaux, fit une monture royale et pacifique.
Je ne sais pas grand'chose, mais je sais que je porte
le Christ sur mon dos
et j'en suis plus fier que d'être bourguignon ou basque.
Je le porte, mais c'est lui qui me mène : je sais
qu'il me conduit vers son Royaume et j'ai confiance en lui.
J'avance à mon rythme. Par des chemins escarpés,
loin de ces autoroutes où la vitesse vous empêche
de reconnaître monture et cavalier.
Quand je bute contre une pierre, mon Maître doit être
bien cahoté, mais il ne me reproche rien.
C'est merveilleux comme il est bon et patient avec moi :
il me laisse le temps de saluer la ravissante ânesse
de Balaam, de rêver devant un champ de lavande,
d'oublier même que je le porte.

J'avance, en silence. C'est fou comme on se comprend
sans parler ; d'ailleurs, je n'entends pas trop
quand il me souffle des mots à l'oreille.
La seule parole de lui que j'ai comprise semblait être pour
moi tout seul et je puis témoigner de sa vérité : '' Mon joug
est facile à porter et mon fardeau léger.'' (Mat. 11,30).
C'est comme, foi d'animal, quand je portais allègrement
sa mère vers Bethléem, un soir de Noël. Jules Supervielle,
le poète ami des ânes, l'a bien deviné : '' elle pesait peu,
n'étant occupée que de l'avenir en elle''.

J'avance, dans la joie.
Quand je veux chanter ses louanges,
je fais un boucan de tous les diables, je chante faux.
Lui, alors, il rit de bon coeur, d'un rire qui transforme
les ornières en piste de danse
et mes sabots en sandales de vent.
Ces jours-là, je vous jure, on en fait du chemin !
J'avance, j'avance comme un âne
qui porte le Christ sur son dos.

Cardinal Etchegaray

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)