Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2016

102ème journée mondiale du migrant

affiche_jmmr_2016.jpg

102e Journée mondiale du migrant et du réfugié: 17 janvier 2016

Seigneur,
Tu es plein de miséricorde pour toute personne,
de toute culture et de toute nation.
Chaque personne est ton enfant bien-aimé.


Dans ta miséricorde
Tu ne vois pas d’abord nos limites, nos difficultés, nos refus.
Mais tu crois en notre capacité d’aimer,
et de nous découvrir frères et sœurs.
Tu crois en notre capacité
de vivre ensemble, dignement,
dans la paix, la justice et la fraternité.


Façonne-nous par ta miséricorde et ta tendresse.
Aide-nous à dépasser nos peurs,
et nos refus de nous ouvrir à l’autre.
Apprends-nous à nous laisser toucher par la vie de nos frères et sœurs,
Ouvre nos cœurs pour aimer.
Ouvre nos mains pour construire des ponts, et non pas des murs.
Ouvre notre intelligence pour inventer le monde de demain :
un monde où chacun trouvera sa place :
un toit, du pain, un travail,
un geste de fraternité à partager,
un mot d’espérance à échanger
en reflet de TOI qui es amour et miséricorde !

16/01/2016

Impose silence à ma prière

silence priere.jpg

 

Impose silence à ma prière

Prends-moi, Seigneur, dans la richesse divine de ton silence,
plénitude capable de tout combler en mon âme.
Fais taire en moi ce qui n'est pas de Toi,
ce qui n'est pas ta présence toute pure,
toute solitaire, toute paisible !
Impose silence à mes désirs,
à mes caprices, à mes rêves d'évasion,
à la violence de mes passions.
Couvre par ton silence la voix
de mes revendications, de mes plaintes.
Imprègne de ton silence
ma nature trop impatiente de parler,
trop encline à l'action extérieure et bruyante.
Impose même ton silence à ma prière,
pour qu'elle soit pur élan vers Toi.
Fais descendre ton silence
jusqu'au fond de mon être,
et fais remonter ce silence
vers Toi, en hommage d'amour !

St Jean de la Croix

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

03/01/2016

Seigneur, si tu veux m'attendre

mages.png

Seigneur, si tu veux m'attendre encore,
Je serai le quatrième mage,
Parti de nulle part...
Parti sans étoile aux cieux,
Pour un voyage au bout du temps...
Pour un voyage au bout de moi...
 
Quand les ténèbres brouillent toutes les pistes,
Quand ma boussole intérieure bat la chamade,
Quand ma route s'enroule sur elle-même,
Tu me montres, quelque part dans ma nuit,
L'étoile inconnue que tu fais lever pour moi !
 
Tu me dis que je n'ai pas perdu ma vie,
Ce temps que j'avais rêvé tout autre !
Tu me dis que tu m'attends encore,
Car la fête ne commencera pas sans moi.
 
Et je t'offrirai mon enfance,
Tapie sous les décombres de mon passé...
J'adorerai l'Enfant de Noël,
Comme on s'agenouille, émerveillé,
Devant le miracle fragile d'une parole enfin devenue vraie.
 
Maintenant, je te vois en l'Enfant de Noël,
T'agenouiller devant moi,
Pour que je devienne enfin ton enfant...
 
Anonyme

 

PS  Aujourd'hui, fête de Ste Geneviève (c'est le prénom de sa femme), je dédie ce texte, ce poème, cette prière à Michel Delpech décédé hier soir. Je suis sûr qu'il aurait pu écrire cela. Je lui rendrai hommage bientôt.    TP

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

18/10/2015

Mission

Prière pour la Mission

affiche-mission-2015-168109.jpg

Dieu notre Père, Tu es la source de tout bien

C'est Toi qui as semé l'amour en nous,

pour que nous soyons appelés enfants de Dieu,

et nous le sommes vraiment.

Accorde-nous de répondre à ton appel,

pour vivre en enfants de lumière,

rassemblés dans la famille, et pour mieux

révéler ton Nom de Père à tous nos frères.

 

Seigneur Jésus Christ, Fils du Père éternel

Toi l'Aîné d'une multitude de frères,

Nous voulons demeurer en Toi,

Le médiateur entre Dieu et les hommes.

Nous te prions :

Souviens-toi de ton Eglise, Peuple de Dieu en marche,

Fortifie en nous le don divin;

pour faire de nous tous, en Eglise,

des signes de ta présence

et des témoins de ton Evangile.

 

Esprit créateur et Vent de Pentecôte,

Tu as illuminé l'Eglise aux premiers temps ;

Tu as réchauffé le cœur des apôtres.

Suscite aujourd'hui, dans notre Eglise,

le courage missionnaire

pour annoncer l'Evangile aux hommes aujourd'hui.

 

Et Toi, Marie, Mère de Jésus et notre Mère,

sois, au cœur de notre Eglise,

celle qui nous accompagne

sur le chemin du renouveau.

Donne-nous d'accueillir notre identité de Fils de Dieu.

Rends-nous dociles à l'Esprit de ton Fils,

et attentifs les uns aux autres,

dans la foi, l'espérance et la charité.

Amen.

 

Prière diffusée au Sénégal

à l'occasion du Synode du diocèse de Dakar

24/09/2015

On dit... Tu es

christ_enfant_apotres.jpg

On T'imagine grand-papa gâteau,

Tu es jeune, pauvre, mendiant.

 

On T'incrimine d'être une bouée de sauvetage,

Tu nous apprends à nager.

 

On prétend que Tu es "quelque chose au-dessus de nous",

Tu es Quelqu'un au-dedans de nous.

 

On Te cherche chez les justes,

Tu loges chez les pécheurs.

 

On Te cherche dans les chaires de théologie,

Tu es assis dans l'herbe au banquet des amoureux.

 

On Te cherche, tenant dans la main, la foudre et le fléau,

Tu joues une sardane avec un roseau froissé.

 

On te cherche dans un cimetière,

Tu accompagnes sur le chemin deux voyageurs égarés.

 

On veut Te cerner dans le filet des mots,

Tu Te poses sur le sourire des enfants.

 

Stan Rougier

14/08/2015

Marie

marie.jpg

Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
[...]
Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la Croix pour nous attendre au Ciel.
[...]
Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encor... Mère... voici le soir !...
Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant !...

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
(extraits du poème "Pourquoi je t'aime, ô Marie!")