Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2017

En avent

bougies.jpg

Dieu, merci de venir réveiller

notre attente endormie

sous les soucis,

la bousculade des jours 

et nos ennuis.

 

Dieu, merci de venir réveiller notre attente endormie

sous le poids des choses.

 

Nous sommes si pressés que nous ne prenons plus le temps d’attendre.

Nous avons tant à faire, à penser.

Nos agendas, nos heures, nos vies sont remplis.

Nous sommes si occupés, envahis, pressés

que nous n’avons jamais plus le temps.

 

Dieu, merci de venir réveiller notre attente.

Toi, tu nous fais cadeau de ce temps neuf.

 

Voici les temps nouveaux !

D’un temps qui ne peut se gagner ni se perdre.

D’un temps pour respirer, pour espérer, pour vivre.

 

Dieu, merci pour ce temps d’Avent.

Merci d'arriver à l'improviste,

visiteur inattendu !

 

Car si Noël est programmé sur nos calendriers,

Toi, Dieu, tu n'as jamais fini de nous surprendre !

 

                                                                                                           (Auteur inconnu)

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

06/12/2017

Hommage à Johnny

 

 

HOMMAGE A JOHNNY HALLYDAY

La France s'est réveillée ce matin sans Johnny.

04/12/2017

Un cri pour la terre

29/11/2017

Rock

C'était le 25 novembre à La Trocardière de Rezé. J'y étais!

28/11/2017

L'icône endommagée

sad man.jpgA moins de regarder une personne et de voir la beauté en elle, nous ne pouvons l'aider en rien. On n'aide pas une personne en isolant ce qui ne va pas chez elle, ce qui est laid, ce qui est déformé. Le Christ regardait toutes les personnes qu'il rencontrait, la prostituée, le voleur, et voyait la beauté cachée en eux. C'était peut-être une beauté déformée, abimée, mais elle était néanmoins beauté, et Il faisait en sorte que cette beauté rejaillisse. C'est ce que nous devons apprendre à faire envers les autres. Mais, pour y parvenir, il nous faut avant tout avoir un cœur pur, des intentions pures, l'esprit ouvert, ce qui n'est pas toujours le cas... afin de pouvoir écouter, regarder et voir la beauté cachée. Chacun de nous est à l'image de Dieu, et chacun de nous est semblable à une icône endommagée. Mais si l'on nous donnait une icône endommagée par le temps, par les événements, ou profanée par la haine des hommes, nous la traiterions avec tendresse, avec révérence, le coeur brisé. C'est à ce qui reste de sa beauté, et non à ce qui en est perdu, que nous attacherions de l'importance. Ainsi, nous devons apprendre à réagir envers chacun...


Anthony Bloom
moine orthodoxe
extrait de la revue "Ombres et Lumière", n° 114, juin 1996

22/11/2017

Mon frère

00:02 Publié dans Chansons | Lien permanent | Commentaires (0)