Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2019

Humour

C'est un homme et une femme qui sont dans leurs voitures et s'arrêtent au feu rouge. Le mari de la femme dit :
- Quand tu auras ton enfant pourquoi ne l'appellerais-tu pas....Rouge-Arrête? ou bien Vert-Passe ?
La femme dit :
- Mais ce n est pas des noms! C'est absurde !
Et il lui répond :
- Mais notre voisin a bien appelé son enfant Jaune-Attends ! (Jonathan)

Un brave homme dit à un ami :
- Ma fille joue du piano.
- Et ça rapporte, demande l'autre.
- Je pense bien, c'est ce qui m'a permis d'acheter la maison des voisins pour presque rien !

Le petit Pierre demande à sa mère :
- Maman, tu dis que nos voisins sont du Midi. Mais nous, on est du matin ou du soir ?

 

00:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2019

J'avance comme un âne

PL-ETCHEGARAY.pngJ'avance, comme l'âne de Jérusalem dont le Messie,
un jour des Rameaux, fit une monture royale et pacifique.
Je ne sais pas grand'chose, mais je sais que je porte
le Christ sur mon dos
et j'en suis plus fier que d'être bourguignon ou basque.
Je le porte, mais c'est lui qui me mène : je sais
qu'il me conduit vers son Royaume et j'ai confiance en lui.
J'avance à mon rythme. Par des chemins escarpés,
loin de ces autoroutes où la vitesse vous empêche
de reconnaître monture et cavalier.
Quand je bute contre une pierre, mon Maître doit être
bien cahoté, mais il ne me reproche rien.
C'est merveilleux comme il est bon et patient avec moi :
il me laisse le temps de saluer la ravissante ânesse
de Balaam, de rêver devant un champ de lavande,
d'oublier même que je le porte.

J'avance, en silence. C'est fou comme on se comprend
sans parler ; d'ailleurs, je n'entends pas trop
quand il me souffle des mots à l'oreille.
La seule parole de lui que j'ai comprise semblait être pour
moi tout seul et je puis témoigner de sa vérité : '' Mon joug
est facile à porter et mon fardeau léger.'' (Mat. 11,30).
C'est comme, foi d'animal, quand je portais allègrement
sa mère vers Bethléem, un soir de Noël. Jules Supervielle,
le poète ami des ânes, l'a bien deviné : '' elle pesait peu,
n'étant occupée que de l'avenir en elle''.

J'avance, dans la joie.
Quand je veux chanter ses louanges,
je fais un boucan de tous les diables, je chante faux.
Lui, alors, il rit de bon coeur, d'un rire qui transforme
les ornières en piste de danse
et mes sabots en sandales de vent.
Ces jours-là, je vous jure, on en fait du chemin !
J'avance, j'avance comme un âne
qui porte le Christ sur son dos.

Cardinal Etchegaray

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2019

Song for Guy

05/09/2019

Verte Venise

Je sais que derrière le rideau de peupliers

un mystère m'attend...

WP_20190522_004 (2).jpg

Marais Poitevin

Photo S. Ruelle

 

Sortie de mon nouveau recueil de poèmes:

VERTE VENISE

le lundi 20 mai 2019

Editions Echo Optique

15€

On peut trouver le livre dans les lieux suivants:

Intermarché de Benet, Leclerc de Fontenay le Comte, Hyper U de Fontenay le Comte, Presbytère de Benet, Librairie Siloë de La Roche sur Yon, Centre Spirituel de Chaillé les Marais, Embarcadère du Mazeau, Maison de la Presse des Herbiers.

 

Dédicaces et autres manifestations:

Librairie Florilège à Fontenay le Comte le 17 août 2019t

Salon du Livre au Langon le 17 novembre 2019

Marché de Noël à Foussais le 17 décembre  2019

Participation à la 3ème nuit de la lecture au Transfo de Benet le  19 janvier 2020

 

Articles de presse:

Ouest-France

La Nouvelle République

Prochainement dans Catholiques en Vendée

04/09/2019

Rentrée littéraire

Victor Jestin: La chaleur (Flammarion) 2019

Sélectionné pour le Prix Renaudot.

Jeune auteur de 25 ans, originaire de Nantes.

03/09/2019

Prière de rentrée

rentree-illustration-sur-ardoise-367865.jpg

Je T’offre cette année qui commence.


Mon Dieu,
Je T’offre cette année qui commence.
C’est une parcelle de ce temps si précieux
que tu m’as donné pour Te servir.
Je la mets sous le signe de la fidélité :
fais qu’elle soit une longue ascension vers Toi
et que chaque jour me trouve
plus riche de foi et d’amour.

Mon Dieu,
je T’offre tous ceux que j’aime.
Ne permets pas que je leur fasse défaut,
mais plutôt que je sois pour eux
le canal invisible de ta grâce
et que ma vie leur manifeste ton amour.

Mon Dieu,
je T’offre aussi l’immense douleur de ce monde
que tu as créé et racheté :
les souffrances des enfants innocents,
le long ennui des exilés,
l’angoisse des chefs,
et ce poids qui pèse si lourdement sur tous.

Mon Dieu,
qu’une étincelle de ta charité
éclate en nos ténèbres
et que l’aube de la paix
se lève en cette année.


Je Te le demande en union avec tes saints,
avec ton Eglise, avec ton Fils, Jésus-Christ, prince de la Paix.

Madeleine Danielou