Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2020

Chantes-tu tantôt?

Beau témoignage du chanteur Tim Dup sur l'orientation de sa vie.

23/02/2020

Soleil soleil VO & VF

Middle of the Road: Soley soley  (1972)

Nana Mouskouri: Soleil soleil (1972)

22/02/2020

Parler pour ne rien dire

C'est plus intéressant d'écouter Raymond Devos qui parle ici pour ne rien dire que d'écouter certaines émissions de radios et de télévisions sans parler des conversations de trottoirs, de bistrots et de halls de gare.

21/02/2020

L'émerveillement

elan priere.jpg

Et si l'émerveillement était prière ?
Un papillon dans le vent : merveille.
Un coucher de soleil sur les lointaines collines : merveille.
Une nuit étoilée : merveille.
La mer s'effondrant sur la plage : merveille.
Le sourire du nouveau-né : merveille.
Ta présence remplit toute la création
Si mes yeux peuvent voir.

Chaque moment m'interpelle : regarde au-delà.
Au-delà du visible, à l'invisible,
Des connaissances, à l'inconnu,
Des créatures, à l'Incréé,
Du temps qui passe, à l'Éternel,
Du fini, à l'Infini.

Là, dans le vide du dépouillement complet,
Nu je me présente devant toi,
Toi qui m'as façonné à ton image,
De ta bonté et ton amour.
Je n'ai rien, je ne suis rien,
Qui n'est pas de toi :
Alors que puis-je t'offrir,
Quelle offrande est digne de toi ?

Oserai-je t'offrir mon émerveillement :
Que tu es, que tu es ce que tu es,
Que tu me vois, que tu m'aimes,
Que tu m'appelles à toi.
Ceci est ma prière, ô mon Seigneur,
Mon Dieu, mon Créateur, mon Tout.

 

Auteur inconnu

Source

20/02/2020

Choisir ses mots

ecrire.jpg

"Il prend toutes les précautions pour choisir ses mots. Il semble les approcher à pas lents, comme le voyageur venu de très loin se prépare pour franchir le seuil de la demeure qui va l'accueillir."

Christiane Rancé à propos de François Cheng dans La Croix du 20 février 2020.

14:00 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2020

Il faut que je m'en aille

Hommage à Graeme Allwright qui vient de nous quitter:

Demain sera bien

Il m'arrive quelque fois
De rêver au passé
Nous avons juré
Eternelle fidélité
Tu continuais à m'aimer
Je commençais à jeûner
Maintenant je suis trop maigre
Ton amour m'a dépassé

Mais je vois dans tes yeux
Et je vois ton sourire
Et je sais que demain
Que demain, que demain
Que demain sera bien

Je choisis les chambres
Où je vis avec soin
Les fenêtres sont petites
Sur les mûrs il n'y a rien
Il n'y a qu'un seul lit
Et une seule prière
Et j'attends toutes les nuits
Que tu m'apportes la lumière

Mais je vois dans tes yeux
Et je vois ton sourire Quelque fois je la vois
Se déshabillant pour moi
Elle est douce comme l'amour
A voulu qu'elle soit
Elle est libre comme le vent
Qui caresse l'eau
Il faut pas que j'oublie
Un souvenir si beau

Mais je vois dans tes yeux
Et je vois ton sourire
Et je sais que demain
Que demain, que demain
Que demain sera bien
 
 
Il faut que je m'en aille (1967)