Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2016

Pâques

tombeau vide.jpgLe Christ est ressuscité des morts,
par la mort il a vaincu la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux
Il a donné la vie !

Réjouissons-nous en ce jour de la Résurrection car le Christ, hier accablé de moqueries, couronné d’épines, pendu au bois, aujourd’hui se relève du tombeau.

Réjouissons-nous car le Christ baigne de sa clarté ceux que les ténèbres de l’enfer retiennent captifs.

Réjouissons-nous en ce printemps de la vie,
car une espérance jaillit parmi les victimes
des guerres, des tremblements de terre,
parmi les affligés du corps et de l’âme .

Réjouissons-nous, car par la croix toute tristesse est abolie,
et la joie inonde le monde.

Réjouissons-nous, car le Seigneur est descendu au plus profond de la terre,
est descendu au plus profond du coeur des hommes, où se tapit l’angoisse ;
Il les a visités, Il les a illuminés,
et tourments, angoisse, enfer sont anéantis, engloutis dans l’abîme d’amour ouvert au flanc percé du Seigneur.

Réjouissons-nous, car il est ressuscité le Christ, la joie éternelle.

Michel Evdokimov, prêtre orthodoxe russe

24/03/2016

Jeudi Saint

cene.jpg

Tu as donné Ta vie,
Comme du pain posé sur la table,
Mis en morceaux et distribué
Pour que chacun, tendant la main et le cœur,
Puisse en recevoir et s’en nourrir.
Tu as donné Ta vie,
Comme du vin versé dans la coupe
Et offert pour que chacun,
Tendant les lèvres et le cœur,
Puisse en prendre et s’en réjouir.
Tu as tout livré,
Seigneur Jésus,
Et dans Ta vie donnée
Comme du pain,
Comme du vin,
Le monde entier peut goûter
L’amour de Dieu
Multiplié sans compter
Pour tous les enfants de la terre !
Nous voici Seigneur,
Tendant vers Toi
Nos mains et nos cœurs !

Charles Singer

23/03/2016

Difficile de s'aimer

aimez-vous-les-uns-les-autres-1992.jpgSeigneur, pourquoi m’avez-vous dit d’aimer tous mes frères, les hommes? J’ai essayé, mais vers vous, je  reviens, effrayé ...
Seigneur, j’étais si tranquille chez moi, je m’étais organisé, je m’étais installé. Seul, j’étais d’accord avec  moi-même, à l’abri du vent, de la pluie ...
Mais vous m’avez forcé à entrouvrir la porte. Comme une rafale de pluie en pleine face, le cri des hommes  m’a réveillé. Alors, j’ai laissé une porte entrouverte, imprudent que j’étais.
Dehors, les hommes me guettaient. Ils étaient nombreux. Ils m’ont envahi sans crier gare, il a fallu faire de la place chez moi.
Seigneur, ils me font mal, ils sont envahissants, je ne peux plus rien faire. Plus ils poussent la porte et plus la porte s’ouvre. Ah Seigneur, il n’y a plus de place pour moi chez moi!«Ne crains rien» dit Dieu, «
Tu as tout gagné. Car, tandis que ces hommes entraient chez toi, moi, ton Père,moi, ton Dieu, je me suis glissé parmi eux.»

Michel Quoist

25/02/2016

Si...

fils prodigue.jpg



Si ton existence est appesantie
par le mal que tu as fait,
par le mal qu'on t'a fait aussi,
et encore par le mal qui te dévore...

Si tu as mal à l'âme,
et au cœur et au corps aussi...

Si ta nuit est sans étoiles
et ton jour sans soleil...

Si tu ne vois plus
le bout de ton chemin,
si tu ne sais plus
la route à suivre...

Ne reste pas là sans bouger.
Tourne ton regard vers Jésus
qui déjà te fait signe.
Tends-lui la main,
il te présente déjà la sienne...

Tu verras,
tes forces reviendront,
tes yeux pétilleront de lumière,
ta vie reprendra tout son sens.
Et l'espoir refleurira
au jardin de ton cœur.


Jules Beaulac, prêtre
Prières, Editions Novalis.

19/02/2016

Force et souplesse

roseaux.jpg

Accorde-moi, Seigneur, un esprit souple,
afin que je paraisse faible et sans défense
plutôt que de peiner ou de briser.
Accorde-moi un esprit droit
afin que je n'interprète jamais en mal
la peine que l'on me fait.
Accorde-moi, Seigneur, un cœur humble
afin que je ne me raidisse pas
devant les critiques.
Accorde-moi un cœur large,
afin que je supporte les étroitesses d'esprit.
Accorde-moi, Seigneur, une volonté ferme,
afin que je persévère malgré l'ingratitude.
Accorde-moi surtout de savoir écouter,
de savoir deviner, de savoir pardonner.
Afin que mes frères soient moins malheureux !

Jean Harang

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (3)

18/02/2016

Offrande

matin.jpg

Chacune des journées de ma vie quotidienne, Seigneur, est ta journée :
Journée de ta grâce, journée de ton amour.
Ainsi, Seigneur, il me faut à la fois vivre chacune de mes journées et l’accepter comme ta journée.

Mais par quels moyens, mes journées humaines
Peuvent-elles devenir tes journées ?
Toi seul, ô mon Dieu, tu peux me fournir ce moyen.
Ni la crainte, ni aucune puissance de l’âme, ni même la mort ne m’éviteront de me perdre dans les choses du monde ;
Seul ton amour me libérera :
L’amour pour toi, l’unique but de toutes choses,
L’amour pour Toi, qui te suffis à toi-même et qui seul peux combler nos désirs….

En t’aimant, je retrouve ce qui était perdu ;
Tout redevient chant de louange et d’action de grâces à l’adresse de ton infinie majesté.
Ce qui était divisé, ton amour le ramène à l’unité ;
Ce qui était répandu, tu le ramasses en Toi ;
Ce qui était devenu purement extérieur, ton amour le fait rentrer
« à l’intérieur ».

Mais cet amour qui accepte la vie quotidienne telle qu’elle se présente, qui transforme pourtant chacune de mes journées humaines en une journée de grâce pour la faire aboutir à Toi,
Cet amour, Toi seul tu peux m’en faire don.

Je n’ai qu’une prière à balbutier :
Accorde-moi le don le plus banal et le plus merveilleux qui soit :
Touche mon cœur par ta grâce, accorde-moi ton amour.

Permets qu’en usant des choses de ce monde, dans la joie ou la douleur,
J’arrive à travers elles, à te comprendre et à t’aimer…
Afin qu’un jour, toutes mes journées aboutissent
A l’unique jour de ta vie éternelle.

Karl Rahner

00:00 Publié dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0)