Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2020

Un petit machin

L'HUMANITÉ ÉBRANLÉE ET LA  SOCIÉTÉ EFFONDRÉE PAR UN PETIT MACHIN. 

Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d'invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l'ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment. 

Ce que les grandes puissances occidentales n'ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, ce petit machin l'a obtenu (cessez-le-feu, trêve...). 

Ce que les entreprises n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (remise d'impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d'investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques…).

Ce que les gilets jaunes et les syndicats  n'ont pu obtenir, ce petit machin l'a obtenu (baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée...).  

Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu'ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n'est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d'une vie réussie.  

Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.  

Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l'argent n'a  aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.

Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir. 

Quelques jours seulement ont suffi à l'univers pour établir l'égalité sociale qui était impossible à imaginer.

La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme. 

Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour clôner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.

Puisse cela servir à réaliser la limite de l'intelligence humaine face à la force du ciel.

Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.  

Il a suffi de quelques jours pour que l'humanité prenne conscience qu'elle n'est que souffle et poussière. 

Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ? 

Rendons-nous à l'évidence en attendant la providence. 

Interrogeons notre "humanité" dans cette "mondialité" à l'épreuve du coronavirus. 

Restons chez nous et méditons sur cette pandémie.  

Aimons-nous vivants !

 

texte reçu par courriel

François Valéry: Aimons-nous vivants  (2002)

 

04/04/2020

Psaume pour les soignants

psaume-pour-les-soignants.jpg

02/04/2020

Ils soignent

31/03/2020

Prière

priere2.jpg

Père éternel,

« D’âge en âge tu as été notre refuge,

Depuis toujours et pour toujours, tu es notre Dieu ».

Tu vois mieux que nous les dangers qui nous menacent

Tu sais la véritable origine de cette épidémie du coronavirus

Qui sème la panique au milieu de tes enfants.

Nous t’en supplions, Père des Miséricordes,

Bien des fois tu as manifesté ta puissance et ta bonté,

En faisant cesser les fléaux qui ravageaient ton peuple.

Par ta main toute puissante et toute miséricordieuse,

Arrête l’expansion de cette épidémie dans le monde,

Rends la santé à ceux qui sont contaminés,

Accueille auprès de toi les personnes décédées de ce virus,

Réconforte leurs familles et leurs amis,

Aide et soutiens le personnel de santé qui le combat,

Inspire et bénis tous ceux qui travaillent pour le contrôler,

Touche les cœurs de ceux qui, par imprudence, pourraient le propager.

Toi le Médecin de nos corps et de nos âmes,

Nous te renouvelons notre confiance totale,

Nous nous en remettons à ta grande miséricorde,

Nous nous réfugions dans les bras de Marie,

Donne-nous la patience d’attendre ce que tu promets,

Et d’accueillir ce que tu nous donneras au jour de Pâques.

Par Jésus, ton Fils qui guérit toute maladie et toute infirmité,

Avec la puissance de l’Esprit qui l’a ressuscité d’entre les morts,

Toi qui aimes la vie et le bonheur de tes enfants,

Aujourd’hui et pour les siècles des siècles. Amen

 

Jean KADENDE (Vicaire général du diocèse de Pamiers, Couserans et Mirepoix))

28/03/2020

Coronavirus

coronavirus.jpg

Ô rage, ô désespoir, ô virus ennemi,
Ai-je donc tant vécu pour voir la maladie
Envahir la planète, gagner chaque pays,
Et nous mettre à genoux en bouleversant nos vies ?

Monde qui te croyais bien plus puissant que Dieu,
Soudain tu t’arrêtas, fébrile, infectieux,
Te pliant à la loi d’un virus malicieux
S’attaquant tour à tour aux jeunes et aux vieux !

Ô cruel souvenir de notre vie passée,
Bonheur de tant de jours en un jour effacé,
Nouvelles dispositions pour la vie confinée,
Précipice élevé d’où tombe l’humanité !

Faut-il d’ores et déjà voir triompher le mal
Et mourir en silence au fond d’un hôpital ?
À l’heure où le progrès nous paraissait normal,
Force est de constater que la chute est brutale.

Et vous, par vos exploits glorieux médecins,
Infirmières, soignants qui du soir au matin
Vous donnez corps et âmes pour sauver le prochain,
Remerciés aujourd’hui, le serez-vous demain ?

Et toi, microscopique qui veux détruire nos vies,
Prions, prions sans cesse pour que tu sois détruit!
Va, quitte désormais le grand ou le petit,
Par la main de la Science à qui l’on te confie !


(J.-L. Delemar)

vu sur le net

27/03/2020

Poésie

A propos de "Histoire et Anthologie de la Poésie en Vendée" d'Alain Perrocheau.

couverture-poésie.jpgCe livre de 670 pages comporte pour chaque auteur une présentation biographique, une courte étude critique intitulée « La voix du poète » et de nombreux textes, qui permettront au lecteur de découvrir l’homme autant que l’oeuvre.

Voici les chapitres du livre :

I – De la Renaissance au Classicisme

II – Des Lumières au Romantisme

III – La Légende de la Vendée

IV – Des poètes décadents aux Poètes humanistes

V – De l’enfance à l’universel

VI – Du lyrisme religieux aux poètes philosophes

VII – Quelques itinéraires singuliers entre symbolisme et modernité

VIII – La poésie en Parlhanje

IX – Mouvements et éditions pour la poésie en Vendée

A commander ICI

Voir aussi La couverture du livre

La 4ème de couverture du livre

Le blog d'Alain Perrocheau