Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2012

C'est le Christ

Elle a été assassinée
dans les chambres à gaz : c’est le Christ. 
Il porte des guenilles : c’est le Christ. 
Elle est en prison : c’est le Christ. 
Il est immigré : c’est le Christ. 
« Je cherche ton visage, Seigneur ! 
Ne me cache pas ton visage ! »


Elle agonise sur son lit de souffrance : c’est le Christ. 
Il est sale, il sent mauvais, il mendie : c’est le Christ. 
Elle se drogue : c’est le Christ. 
Il est battu à mort : c’est le Christ. 
« Je cherche ton visage, Seigneur ! 
Ne me cache pas ton visage ! » 


Elle a faim, il a soif : c’est le Christ. 
Il est condamné à mort : c’est le Christ. 
Elle se prostitue : c’est le Christ. 
Il a été torturé : c’est le Christ. 
« Je cherche ton visage, Seigneur ! 
Ne me cache pas ton visage ! » 


Il est homosexuel : c’est le Christ. 
Elle est séropositive : c’est le Christ. 
Il hurle la colère de ses « pourquoi » : c’est le Christ. 
Elle a tenté de se suicider : c’est le Christ. 
« Je cherche ton visage, Seigneur ! 
Ne me cache pas ton visage ! »


pietachaiseelectrique.jpg"Seigneur, comment te reconnaître sous le visage défiguré de chacune de ces personnes malmenées, méprisées, cassées ? Tu as donné ta vie pour elles. Avec toi, le crucifié, l’Amour est écartelé. Mais nous ne voyons plus tes membres transpercés sur deux bouts de bois, aveuglés que nous sommes par l’habitude. Sur une croix ou sur une chaise électrique, tu portes sur tes épaules tout le malheur du monde. 
  Ton chemin est celui de tout homme. Chemin de croix, chemin de mort, il peut devenir chemin de vie. Mettre ses pas dans tes pas sur ton chemin de souffrance, c’est se laisser entraîner vers la lumière de la Résurrection où l’Amour crucifié devient l’Amour transfiguré."

+ Jean-Michel di FALCO LEANDRI, évêquede Gap 

00:00 Publié dans Cris, Prières | Lien permanent | Commentaires (0)

28/02/2012

Spéculation alimentaire

Un site à consulter d'urgence pour réagir contre la spéculation alimentaire:

ICI

non.jpg


Que les plus riches de la planète viennent spéculer sur la nourriture des plus pauvres pour optimiser le rendement de leurs placements est inacceptable.

Agissons !

700 millions de personnes basculent dans la famine, c'est un crime !

700 millions de pLa spéculation alimentaire porte atteinte au droit fondamental d'accès à la nourriture pour chaque être humain  !

La spéculation alimentaire porte atteinte au droit fondamental d'accès à la nourriture pour chaque être humain  !

Un acte de conscience, une expression libre de citoyen…

Pour une loi de criminalisation contre la spéculation alimentaire, je vote OUI.


 

06/12/2011

Noël autrement

afficheNoel2011-petite.jpgAujourd’hui, sommes-nous conscients d’avoir en commun des biens qui n’ont pas de prix ? Sommes-nous conscients de cette richesse et des menaces qui pèsent sur ces biens ? 

Je respire quotidiennement sans restriction et sans que cela ne prive qui que ce soit de sa part d’air vital. Pourtant, bien des activités humaines peuvent altérer sa qualité ! Je bois sans crainte et sans restriction l’eau qui coule de mon robinet. A l’autre bout du monde, le manque d’eau peut être source de conflit et de mort ! Mon enfant va à l’école et jamais je n’imaginerais que l’école puisse lui être interdite, parce que je ne suis pas assez riche pour la payer.

Terre eau, air, paix, santé, éducation, justice, autant de biens communs indispensables à tous et pourtant menacés : pollution, gaspillage, réformes des services publics, brevetage du vivant, conflits… En ce temps de Noël, le collectif chrétien Vivre Autrement propose de réfléchir aux conditions de la préservation de ces biens communs et de leur partage entre tous. 

Car préserver ces biens communs passe par des gestes relevant de la responsabilité individuelle, mais aussi par une régulation qui est du ressort de tous, responsables politiques et citoyens. 

Cette campagne nous appelle à prendre conscience de l’importance des biens communs dans notre quotidien, à nous informer sur leur devenir et à nous engager pour qu’ils soient réellement accessibles à tous, partagés entre tous. Ensemble, offrons-nous une société fondée sur le partage et respectant la dignité inaliénable de tout homme. C’est notre richesse, c’est notre avenir ! 

bandeau.jpg


00:00 Publié dans Cris | Lien permanent | Commentaires (0)

15/11/2011

Aidons-nous les uns les autres

CN2011_Prenomscw-18796.jpgDepuis plus de soixante ans, le mois de novembre est un moment très important pour le Secours Catholique. Tout le réseau se mobilise pour faire connaître ses actions et collecter des dons.

Une importante campagne de médiatisation est mise en place :affichage, spots télé et radio… Le thème de la campagne cette année est « Aidons-nous les uns les autres ».

Dans la grande chaîne de la solidarité, chacun à son niveau, a un rôle à jouer dans la lutte contre la pauvreté : 
 les donateurs, par leurs dons, donnent les moyens de leur action aux bénévoles ; 
 les bénévoles donnent de leur temps ; 
 les accueillis, reprenant confiance en eux grâce à ce soutien, élaborent des projets, tentent de retrouver leur place dans la société…

Pendant ce mois de novembre, les bénévoles animent des événements : présence sur les marchés, quête sur la voie publique, journées portes ouvertes de leurs accueils, témoignages dans les églises… Peut-être les rencontrerez-vous. N’hésitez pas à aller leur parler, ils seront ravis de partager leur expérience et de témoigner de leurs actions au quotidien.

Cette campagne nationale est l’occasion de mettre en avant cette année la pauvreté des jeunes, dont le nombre augmente dans nos accueils. C’est le thème développé dans notre rapport sur les statistiques d’accueil, qui présente les chiffres des situations de pauvreté en 2010. Des colloques, organisés dans certaines régions (à Pont-à-Mousson, aux Mureaux, à Orléans, à Lille, àParis et à Vannes), exposent nos constats et nos préconisations.

Cette campagne trouve son point d’orgue le dimanche 20 novembre. À cette occasion, un numéro spécial de Prions en Église a été édité pour suivre la messe.

SOURCE

11/11/2011

Paix

artisans_paix.jpg

Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme, 
Si tu crois à la puissance d'une main offerte, 

Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important 
que ce qui les divise, 

Si tu crois qu'être différents est une richesse et non pas un danger, 

Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour, 
Si tu sais préférer l'espérance au soupçon... 

                    
ALORS LA PAIX VIENDRA


Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas plutôt qu'à l'autre, 
Si le regard d'un enfant parvient encore à désarmer ton coeur, 
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,

Si l'injustice qui frappe les autres te révolte autant que celle que tu subis,

Si pour toi l'étranger est un frère qui t'est proposé, 
Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour, 
Si tu sais accepter qu'un autre te rende service, 

Si tu partages ton pain et que tu saches y joindre un morceau de ton coeur, 
Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance...

Si tu sais chanter le bonheur des autres et danser leur allégresse, 
Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps 
et lui garder ton sourire, 

Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit 
sans la renvoyer et te défendre, 

Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien...

Si tu refuses de battre ta coulpe sur la poitrine des autres, 

Si pour toi l'autre est d'abord un frère, 

Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force, 
Si tu préfères être lésé que de faire tort à quelqu'un, 

Si tu refuses qu'après toi ce soit le déluge, 
Si tu te ranges du côté du pauvre et de l'opprimé
sans te prendre pour un héros,

Si tu crois que l'amour est la seule force de discussion, 

Si tu crois que la paix est possible 

...ALORS LA PAIX VIENDRA 

 

Pierre Guilbert

 

Le site de le paix

L'ONU, acteur de la paix dans la monde

Pax Christi

30/09/2011

Appel urgent (2)

Hier, une famille tchétchène de huit enfants, accueillie à la Roche-sur-Yon depuis le printemps, a été conduite au Centre de rétention administrative de Rennes. De nombreuses personnes, parmi lesquelles des chrétiens engagés auprès des migrants, ont été bouleversées par cet événement douloureux, qui ne peut laisser personne indifférent. 

La défense de la dignité humaine et l’attention aux personnes en situation de souffrance ne sont pas le monopole des chrétiens. L’Evangile et la doctrine sociale de l’Eglise nous appellent cependant à tenir ensemble le respect de tout homme, la responsabilité des Etats dans la nécessaire régulation des flux migratoires et une charité soucieuse à la fois de chacun et du bien commun. 

A l’écoute de la situation difficile des migrants, confiant dans le sens des responsabilités des autorités publiques dans le cadre de la loi française et de la réglementation européenne, j’encourage les associations et mouvements engagés auprès des migrants à poursuivre leur service de proximité et de juste éveil des consciences. 

+ Alain Castet 
évêque de Luçon
Le 28 septembre 2011