Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2019

Faim

ccfd.png

La faim brise les corps,

affaiblit les communautés,

déstabilise des pays entiers,

pousse à l'exode des millions d'hommes,

de femmes, d'enfants.

Nous sommes tous touchés

par ces conséquences.

 

(Syvie Bukhart-de Pontual,

présidente du CCFD)

12/03/2019

Bô comme beau

 

 

00:00 Publié dans Cris, Musiques | Lien permanent | Commentaires (0)

08/03/2019

8 mars: Journée de la femme

femmes.jpg

Le 8 mars est
la Journée Internationale
pour les Droits des Femmes

femmes2.jpg

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

12/01/2019

La légende des arbres

Yves Duteil: La légende des arbres (1997)

00:00 Publié dans Chansons, Cris | Lien permanent | Commentaires (0)

15/03/2018

Humanité, respect

31/01/2018

Mais ne sombre pas

" Les blessures invisibles sont létales

Plus insidieuses que celles qu’on étale.

L’horreur incrustée dans ces rues

redevenues magnifiques a disparu,

balayée au fil du vent comme un pétale. »  AB

ab.jpg

"On ne vivra plus jamais pareil, on le sait. Pour ceux qui l’ont vécu, on est marqué au fer rouge, c’est une autre vie, c’est une vie d’après qui commence", confie l’ancien international français chez les jeunes. C’est cette nouvelle vie qu’il raconte. Celle qui l’a poussé notamment, en salle de réanimation à se lancer dans "un pari fou" : un jour, rejouer au rugby, revenir sur un terrain. "Pendant un an et demi après les attentats, je n’ai rien voulu lâcher, pour ne pas faire honte à ce petit mecton qui courait après son rêve. J’ai fait cela pour moi, pour mon passé, pour mon futur", écrit Aristide Barraud dans ce livre .

Je ne suis pas du tout sportif, je ne m'intéresse pas au sport, je ne connais rien au rugby, mais un soir au journal de 20h je découvre Alexandre Barraud qui présente son livre "Mais ne sombre pas". J'ai tout de suite été fasciné par cet homme, sa détermination à vivre, sa riche personnalité, son parler vrai, son écriture franche et rapide. J'ai avalé son livre, m'en suis nourri; ça fait du bien de lire ce genre de témoignage.

Alexandre Barraud a tourné une page. Et lorsque j'ai fermé son livre je me suis dit: et moi? où en suis-je dans mon envie et mon bonheur de vivre?   TP

Voir aussi sur mon blog ICI

Voir aussi la presse sur le net ICI