Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2006

Cinq petits tours et c'est parti

medium_IMG_5100.JPGLe tournée des cinq relais est faite. J'ai été accueilli tour à tour par les cinq municipalités. Merci à tous ceux qui ont préparé ces rencontres amicales: discours, verre de l'amitié, discussions avec les uns et les autres pour faire connaissance. Cela fait neuf semaines qu'une nouvelle vie est commencée pour moi. J'avoue que je commence juste à faire surface après le tourbillon des premières semaines (beaucoup de sépultures et une rentrée de catéchèse diffficile à cause de l'accident de voiture d'una animatrice en pastorale). Il me faudra encore bien du temps pour bien connaître les gens, leurs habitudes et leurs attentes... mais j'ai bon espoir maintenant que je prends mes marques... La photo de cette note a été prise le 10 septembre: je signe ma nomination sur l'autel après mon installation comme curé. TP

28/09/2006

Vanité des vanités

Vanité des vanités, disait l'Ecclésiaste! Vanité des vanités, tout est vanité! Quel profit l'homme retire-t-il de toute la peine qu'il se donne sous le soleil?

Une génération s'en va, une autre arrive, et la terre subsiste toujours. Le soleil se lève, le soleil se couche; il se hâte de retourner à sa place, et de nouveau il se lèvera. Le vent part vers le midi, il tourne vers le nord; il tourne et il tourne, et il recommence à tournoyer. Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est pas remplie; dans le sens où vont les fleuves, les fleuves continuent de couler. Tout discours est fatigant, on ne peut jamais tout dire. L'oeil n'a jamais fini de voir, ni l'oreille d'entendre.

Ce qui a existé, c'est cela qui existera; ce qui est fait, c'est cela qui se fera. Y a-t-il une seule chose dont on dise: "Voilà enfin du nouveau!" - Non, cela existe déjà dans les siècles passés. Seulement, il ne reste pas de souvenir d'autrefois; de même, les événements futurs ne laisseront pas de souvenir après eux.

(L'Ecclésiaste 1,2-11)

06/09/2006

Entre deux

Un petit mot en passant pour dire que je suis dans un "entre deux": déménagement sous la pluie et retour du soleil; aménagement; plein de choses à se mettre en tête; installation officielle dimanche prochain. J'espère reprendre vite quelques écritures sur ce blog. Bonne rentrée à tous! TP

23/08/2006

Boîte à sucre

medium_sucre.jpgD'habitude, je prépare mes notes, mais jusqu'à ce matin je n'avais rien à vous partager. Dans ces moments-là, car ce n'est pas le premier, il faut faire confiance.

Je prenais tranquillement mon petit déjeûner en sortant de mon sommeil quand machinalement mon regard se porta sur l'illustration du couvercle de la boite à sucre... vous savez, ces boites rectangulaires en métal dans les lesquelles on peut faire entrer le kilo de sucre avec son carton d'emballage... Cette boîte, cela fait plus d'un an que je la sors du buffet tous les matins et jamais je n'y avais encore vraiment prêté attention.

Oui cette boîte existe pour elle-même et je n'en avais jamais fait de cas. Pauvre boîte, je la voyais tous les matins et je ne l'avais jamais regardée, c'est à dire gardée en mémoire.

Je regarde le dessin qui ressemble à une peinture: des champs, du blé, des prés... quatre vaches et un cheval, un oiseau en premier plan sur une barrière en bois... au loin un clocher avec quelques toits autour perdus entre des collines... à droite et à gauche, un arbre...  "Tiens! tiens!, me dis-je, c'est un clin d'oeil du bocage! et au fond, ce village, ne serait-ce pas ma nouvelle paroisse?"

Je cherche l'auteur de ce tableau. Personne! un anonyme! Par contre, cette illustration a un nom: l'été. Eté calme et tranquille appremment: pas d'autos ni de marées humaines... la nature seule...le rêve quoi!

C'est curieux comme les images savent parler. Dernier détail: tout en haut un gros oiseau qui ressemble à une colombe déploie ses ailes sur ce paysage champêtre. Tout chrétien que je suis avec mes références bibliques, je me suis dit: "Tiens! l'Esprit Saint est dans le coup! C'est lui qui, ce matin, a fait poser mon regard sur cette pauvre boîte à sucre et qui plane aussi sur ce bocage vendéen qui m'attend. TP

05/08/2006

Jardiniers de Dieu

medium_Fontenay_3_juillet_2006_006.jpgPlusieurs mouvements catholiques et protestants, les mêmes que ceux qui avaient lancé l'idée d'un Noël sobre autour du slogan "Vivre Noël autrement", proposent de "vivre l'été autrement", dans une plus grande disponibilité, dans une attention renouvelée à l'environnement, à Dieu, aux autres.

Les activités de plein air et les voyages ouvrent notre regard sur l'environnement et sur les conditions de vie des autres peuples.

Une meilleure prise en compte des fondements de notre foi et des besoins de l'autre doit susciter de nouveaux modes de vie privilégiant le partage et la frugalité.

Loin de rimer avec austérité, la frugalité consiste à poser des gestes concrets pour la vie de la Terre et de l'humanité. Elle doit être comprise comme un appel à aimer l'autre davantage.

"Cet été, pensons à convertir nos comportements quotidiens pour sauvegarder l'eau, la terre, la forêt, la mer (...) Reconsidérons notre usage de la voiture et nos modes de consommation (...) Devenons d'authentiques 'jardiniers du jardin deDieu' pour le bien de tous les hommes et des générations futures".  extrait de Croireaujourd'hui n°214.

04/08/2006

La nature s'offre à nous

L'été:un moment privilégié où l'on vit au ralenti, au grand air. Les enfants se défoulent et jouent à loisir.

medium_enfant_etang.jpg

Au détour d'un chemin, regardez-les observer le cortège interminable de fourmis qui attaquent une miette de pain...

Au bord d'un étang, écartez en silence les roseaux pour leur montrer les yeux de la grenouille sur le nénuphar...

Sur la plage, à marée basse, laissez-les investir les flaques d'eau pour y recueillir les petits crabes...

A la campagne, encouragez-les à découvrir la vie à la ferme et à courir après les canards...